Comment fonctionne un sèche-linge à condensation ?

Au milieu de la kyrielle de modèles et de systèmes existants, le sèche-linge à condensation est le plus courant. C’est celui qu’on vous recommandera sûrement lors de l’achat pour une seule et même raison : c’est le modèle le plus performant du marché et ça, c’est à son mode de fonctionnement que l’appareil le doit.

Malheureusement, il est peu probable que l’on vous explique clairement au magasin de quoi il retourne vraiment. Autant en apprendre suffisamment sur cette machine avant de passer à la caisse. Voici donc comment fonctionne un sèche-linge à condensation.

Le principe de la condensation

C’est par son système de séchage que se distingue le sèche-linge à condensation des autres modèles disponibles sur le marché. La particularité de l’appareil est d’essorer l’eau contenue dans le linge par condensation. De quoi s’agit-il réellement ?

La condensation est un processus physique permettant de faire passer la vapeur d’eau de son état gazeux à un état liquide. En effet, dès qu’il est allumé, l’appareil fait monter la température, transformant l’eau en vapeur. Celle-ci est ensuite refroidie ; ce qui la transforme en eau qui est ensuite évacuée vers un réservoir encore appelé bac récupérateur. Ce dernier doit être régulièrement vidé.

La pièce maitresse du sèche-linge à condensation, c’est le condenseur. Il s’agit de l’appareil qui transforme la vapeur en eau grâce à un échangeur thermique qui est refroidi grâce à un liquide réfrigérant. Lorsque ce dernier entre en contact avec la vapeur du linge, on parle de condenseur à contact direct et lorsqu’il n’y a pas de contact, il s’agit plutôt d’un condenseur à fluides séparés.

Dans le cas du sèche-linge à condensation, tout se passe en circuit fermé, c’est-à-dire que le processus de condensation se fait suivant un cycle répétitif. Autrement dit, la vapeur est transformée en eau de façon répétée jusqu’à ce que le linge soit complètement sec.

à Lire aussi : http://forum.infobebes.com/Detente-et-debats/Coups-de-gueule/seche-linge-sujet_235133_1.htm

Les différents systèmes de séchage du sèche linge à condensation

Indépendamment du principe de la condensation, le fonctionnement de ce modèle de sèche-linge dépend également du système de séchage. Il en existe deux : le séchage mécanique et le séchage électronique.

Les appareils dotés d’un système de séchage mécanique disposent d’une minuterie réglable manuellement. C’est à vous d’estimer le temps nécessaire au séchage de vos vêtements en fonction de la quantité et de la matière. Ainsi, un vêtement en soie sèchera en principe plus vite qu’un vêtement en coton. De la même manière, la laine ou le jean mettront plus de temps à sécher. Lorsque la minuterie s’arrête, l’appareil s’éteint. Vous avez alors toutes les chances de vous retrouver avec du linge parfaitement, moyennement ou pas du tout sec.

à Lire aussi : Un chauffage d’appoint basse consommation : Vraiment économe ?

Les appareils dotés d’un système de séchage automatique disposent d’une sonde d’humidité, située dans le tambour, qui arrête automatiquement le processus de séchage lorsque le linge est sec. Avec ce genre d’appareils, vous n’avez pratiquement rien à faire, si ce n’est lancer le séchage et vaquer à vos occupations. Le gain d’énergie réalisé grâce à ce type de système est également substantiel, même si à l’achat, ce genre d’appareil vous demandera un investissement plus important.

Vous trouverez plus d’infos sur le seche linge a condensation sur cette page.