Comment fonctionne une chaise de bureau ?

Le choix d’une chaise de bureau reste aujourd’hui un casse-tête si vous venez fraichement de mettre sur pied votre cadre de travail. En effet, face à une multitude de gammes fabriquées et déversées sur le marché, le choix d’un fauteuil optimal vous oblige à bien vous renseigner.

Cependant, pour être entièrement satisfait dans votre nouveau bureau, le tout ne se limite pas à l’achat de l’équipement. Il est important de connaître le mécanisme d’utilisation et surtout celui de son fonctionnement. Voici dans cet article comment fonctionne une chaise de bureau.

Les fonctionnalités : la base de la performance d’une chaise de bureau

Le rôle capital d’un fauteuil de bureau est de vous permettre de travailler dans de bonnes conditions. Et sur ce plan, la part de votre chaise de bureau est de vous offrir un confort d’un niveau acceptable. Ce qui voudra dire que vous ne devez plus sentir de mal au dos après votre journée de travail, peu importe le nombre d’heures purgées ou quelle que soit votre position d’assise. Cependant, le mode de fonctionnement n’est pas le même chez tous les modèles de fauteuils de bureau. Les fonctionnalités diffèrent en fonction des marques et des gammes des équipements. Certains modèles sont fixes, d’autres sont dotés des systèmes d’ajustement et certains possèdent des fonctions de pivotement. Cependant, sachez que plus votre chaise est équipée de plusieurs fonctions, plus vous avez une facilité à l’utiliser.

Lire aussi : Quelles sont les meilleures stations de musculation ?

Quelles fonctionnalités requises pour une chaise de bureau performante ?

chaise de bureau performante

Pour pouvoir profiter aisément de votre équipement, il y a un minimum des qualités qu’il doit posséder.

Les mécanismes de réglages

Si vous voulez acquérir un équipement optimisé, il serait préférable de vous fier aux modèles qui vous permettront de modifier les dimensions de ses différentes parties. Il est fréquent sur le marché de constater que certaines chaises de bureaux ne répondent pas toutes à vos besoins. Du coup, cela peut donc jouer sur le confort dont vous devez bénéficier. Cependant, si votre fauteuil possède des dispositions de réglage de ces éléments non conformes à votre posture, il est facile pour vous de vous en servir afin d’adapter la chaise à votre corpulence. Comme système d’ajustement, on peut citer celui de la hauteur du fauteuil, celui de l’inclinaison du dossier et celui du basculement de l’assise.

Lire aussi : Télétravail – Huit conseils pour éviter le mal de dos.

Les accoudoirs

Toute chaise de bureau qui se veut confortable doit disposer des accoudoirs. À cet effet, on distingue quatre catégories d’accoudoirs. Les fauteuils d’accoudoirs 1D (1 Dimension), 2D, 3D et 4D. Plus le nombre de dimensions est élevé, plus le nombre de paramètres à régler est plus large.

Les roulettes et un piston à gaz

Le piétinement de votre chaise de bureau est un paramètre déterminant que vous devez contrôler. Il existe trois types de piétinement :

  • Le piétinement fixe ;
  • Le piétinement patin ;
  • Le piétinement à roulettes.

Parmi ces trois possibilités, il est conseillé de choisir le piétinement à roulettes. Elles sont sans grincement et vous déplacent aisément d’un sens à un autre. De même, il faut s’assurer que le piston de la chaise est d’un niveau élevé. Les modèles de classe 3 ou de classe 4 sont très résistants. Ils supportent une charge élevée sans aucune répercussion sur la chaise.