Comment choisir son récupérateur d’eau de pluie ?

L’eau est indispensable à la vie de tous les êtres vivants : l’être humain, les animaux et les plantes. C’est un besoin vital. Mais, l’eau du réseau public se paie tandis que l’eau de pluie est gratuite. Ainsi, pour adoucir votre facture d’eau, vous êtes dans le cas d’opter pour le meilleur récupérateur d’eau de pluie. Et, en vue de choisir en fonction de votre jardin, certains critères sont à examiner attentivement.

Pour voir comment fonctionne un récupérateur d’eau de pluie à arrêt automatique

Le matériau du récupérateur d’eau de pluie

Le matériau est un critère intégrant lorsque vous allez choisir votre meilleur récupérateur d’eau de pluie. L’intérêt de cette caractéristique ne réside pas uniquement dans la durabilité ou la résistance du matériel. Mais aussi, ce critère est important en considération de l’installation, de l’entretien et du coût de votre récupérateur d’eau. En effet, on distingue deux types de matériau. Et, ils ont chacun ses qualités distinctives.

D’abord, le premier type de matériau, c’est le béton. Ce matériau se compose de ciment alcalin. Son principal avantage, ce béton n’est pas sujet aux problèmes de tarte. Aussi, il dispose d’une longue durée de vie très importante. Cela vous permet de tirer profit de votre cuve très longuement. Car, le béton est très résistant et durable. En général, ce sont les cuves de grande capacité qui sont en béton.

Ensuite, l’autre matériau est le polyéthylène. C’est une sorte de plastique fabriqué à partir de la polymérisation de l’éthylène. Le bénéfice du récupérateur d’eau de pluie en polyéthylène, il est très maniable. Comme il est très léger, il propose une installation simple et facile. Pourtant, le plus important, la cuve en polyéthylène offre un prix très accessible.

Dans cet article vous obtiendrez des conseils pour bien choisir votre récupérateur d’eau de pluie

Type d’installation et le volume de votre récupérateur

L’installation et le volume constituent les critères de choix indispensables dans l’intention de trouver le récupérateur d’eau de pluie adapté à vos besoins. En réalité, ici, votre sélection dépend de l’usage que vous faites de l’eau. Ainsi, il existe deux principaux types de récupérateur d’eau.

En premier lieu, pour l’usage à l’extérieur, la cuve hors-sol est destinée à l’arrosage du jardin et au nettoyage de véhicules. D’une manière générale, le récupérateur d’eau extérieur possède une grande capacité. Son volume est compris entre 200 et 2000 litres. D’autre part, comme il s’installe à l’extérieur du sol, il ne nécessite pas un terrassement. Cela facilite et simplifie son installation. De même, ce type de récupérateur est la plupart de temps en polyéthylène.

Ensuite, le récupérateur d’eau de pluie enterré est nécessaire à l’arrosage autant qu’à vos sanitaires. Vous pouvez faire usage de cette cuve pour irriguer votre terrain cultivé ou pour arroser votre jardin. Aussi, ce récupérateur enterré peut s’employer à la place d’une cuve d’un lave-linge. De plus, ce modèle est idéal pour l’usage domestique. Pour ce qui est de sa capacité, ce type de récupérateur est pourvu d’une énorme contenance. Cela varie entre 1500 et 5000 litres. Puisqu’il est enterré, son installation est le plus souvent très compliquée. En outre, la majorité des récupérateurs d’eau de pluie enterrés est en béton ou en pierre calcaire.

En bref, quel que soit votre choix, il faut que cela corresponde à vos besoins.

A lire aussi : Comment choisir ses accessoires vélo ?