Ce qu’il faut savoir avant d’acheter sa table d’inversion

La table d’inversion est un équipement thérapeutique très utilisé par les personnes souffrant de mal de dos. Si vous vous retrouvez dans ce cas, ou si vous avez plutôt envie d’expérimenter la thérapie de l’inversion, il vous faut l’acquérir.

Toutefois, pour un usage optimal vous devez lever un coin de voile sur cet équipement.

Qu’est-ce que l’inversion ?

L’inversion est une thérapie fondée sur le principe selon lequel le retournement de la gravité du corps permettrait une meilleure circulation sanguine, une décontraction des muscles et une décompression de la colonne vertébrale. De ce fait, l’inversion aurait un effet bénéfique sur le corps et permettrait de guérir certains maux comme les douleurs dorsales, les céphalées, les maladies pulmonaires.

Qu’est-ce qu’une table d’inversion ?

Il s’agit de l’équipement avec lequel se pratique la thérapie de l’inversion. Elle se compose d’une planche inclinable à degrés divers et montée sur une structure métallique. Elle s’incline vers l’arrière, jusqu’à ce que les jambes soient orientées vers le haut et la tête vers le bas.

Qui peut utiliser la table d’inversion ?

La table d’inversion est destinée à toute personne souffrant de problèmes de dos. Ainsi les personnes souffrant d’une hernie discale, de sciatique, et autres peuvent utiliser une table d’inversion. Elle est également recommandée pour toute personne souffrant de céphalées, de problèmes pulmonaires ou qui souhaite mieux gainer son dos et prévenir les douleurs.

Cependant, il existe des contre-indications à l’utilisation de la table d’inversion. En fait, la thérapie de l’inversion vise à provoquer un reflux du sang vers le cerveau et une meilleure oxygénation des organes. Par conséquent, l’utilisation de la table d’inversion est déconseillée pour les personnes hypertendues, sous traitement anticoagulant, sous aspirine ou souffrant d’une déficience osseuse.

La table est également proscrite pour toute personne ayant subi une intervention chirurgicale récente ou un AVC. Pour finir, cette thérapie est également déconseillée aux femmes enceintes.

Comment choisir sa table d’inversion ?

Le choix de la table d’inversion doit se faire à partir de certains critères que sont le degré d’inclinaison, les dimensions de l’équipement, son confort, l’esthétique et le prix d’achat.